Facebook est-il un réseau social délaissé par la nouvelle génération ?

Facebook est-il délaissé par la nouvelle génération?

Depuis quelques années, on constate une très large diversification des offres en termes de réseaux sociaux. Facebook, pionnier en la matière aurait-il du souci à se faire ? En effet, les jeunes étant adeptes de nouveauté, tendent à déserter Facebook. Est-ce donc devenu un réseau social vieillissant voué à disparaître ? 

L'offre des réseaux sociaux ne cesse d'évoluer depuis des années

Souvenez-vous de l’époque où vous utilisiez MSN, Skyblog ou encore Vine ! Ces plateformes qui avaient un franc succès à l’époque sont aujourd’hui devenues vintage… et oui n’ayons pas peur de le dire.
Si on regarde de plus près, on peut facilement se rendre compte que les plateformes qui sont arrivées après, ont toutes sû tirer quelque chose de ces réseaux sociaux anciennement à la mode. Effectivement, MSN a été remplacé par Messenger, Skyblog par Instagram et Vine par Tiktok…
Finalement les nouvelles générations sont adeptes de nouveautés, c’est pour cela que les grands faiseurs de la Silicon Valley répondent tout simplement à cette demande. Les usages des réseaux sociaux évoluent avec le temps. Certains restent, d’autres sont voués à disparaître avec le temps. Mais qu’en est-il du géant Facebook, dont 64% des jeunes de 16-18 ans n’utilisent même pas l’application ? 

Facebook et ses usages en quelques données chiffrées

Alors que Facebook a fêté ses 17 ans (et oui …), le réseau social compte en 2021, pas moins de 2,7 milliards d’utilisateurs dans le monde, dont 35 millions en France (soit presque la moitié de la population…). Même si la tranche d’âge utilisant le réseau social Facebook se situe entre 18 et 49 ans, ce ne sont pas moins de 500 000 nouveaux profils qui sont créés chaque fois à travers le monde. Les fonctionnalités principales sont de liker et d’interagir avec le contenu de ses proches ou de publier soi-même des photos, vidéos ou stories (videos/photos éphémères qui n’apparaissent pas sur votre fil d’actualité). 

En outre, il faut se l’avouer la majorité des 18-25 ans disposent d’un compte Facebook mais ne l’alimentent pas régulièrement. L’objectif étant plus de garder un lien social avec des proches de la famille ainsi qu’avec des connaissances lointaines. En effet, les jeunes se tournent désormais vers des plateformes plus interactives et là où les personnalités publiques partagent du contenu. D’où l’essor considérable des influenceurs. Les deux plateformes qui ont le vent en poupe ces dernières années sont Instagram pour le partage de photo, le placement de produits etc… Et Tiktok pour le partage de vidéo virales souvent basées sur l’humour et qui ne durent que quelques secondes. 

Utilisation des réseaux sociaux chez les jeunes

 

Instagram

Facebook

TikTok

2017

64%

93%

  •  

2018

73%

67%

4%

2019

81%

61%

10%

2020

82%

54%

38%

Le tableau ci-dessus représente parfaitement l’évolution des réseaux sociaux chez les jeunes. L’ascension de Tiktok en 3 ans est fulgurante et les chiffres de 2021 devraient s’avérer encore plus importants avec l’augmentation des installations liées aux confinements. À contrario, on peut clairement voir que Facebook et Twitter sont en déclin. Attention tout de même, puisque bien que Facebook soit de plus en plus délaissé par les jeunes, il n’en reste pas moins le réseau social préféré des marques !

 

Facebook et les petites entreprises pour la publicité

En 2021, ce ne sont pas moins de 80 millions de petites entreprises qui détiennent une page professionnelle sur Facebook. D’autre part, elles n’hésitent pas à investir dans des campagnes de publicité et d’y mettre le budget afin de capter au mieux ses prospects. En effet, 75% des marques utilisent des annonces sponsorisées selon les chiffres de 2021 donnés par Facebook. Car même si les jeunes désertent Facebook, il n’en reste pas moins que les utilisateurs dans la tranche d’âge ayant un pouvoir d’achat élevé se trouvent sur Facebook et utilisent ce réseau social quotidiennement. 


En conclusion: les réseaux sociaux apparaissent et disparaissent au fur et à mesure des nouvelles tendances. Ce sont effectivement les personnalités publiques qui font les modes à ce sujet également (cf. Kylie Jenner qui avait cassé snapchat avec un simple tweet où elle disait ne plus utiliser le réseau social, snapchat avait tout de même perdu 1,3 milliards de dollars en Bourse…). Alors plutôt que de parler de désertification de Facebook, il serait plus judicieux d’évoquer, comme le souligne Anne Cordier, une diversification des offres en termes de réseaux sociaux ! Il en faut pour tous les goûts n’est-ce pas ?

À lire aussi ...

Cookie Consent with Real Cookie Banner